BAIN DE TEINTURE : extraction du colorant

BAIN DE TEINTURE 
 
A savoir avant de commencer :
La dose de matière colorante varie de 1 à 4 fois le poids de matière sèche à teindre. Il est conseillé de faire des essais d’échantillonnage afin de déterminer la quantité nécessaire par rapport au coloris souhaité.
 
Volume d’eau : à titre indicatif, pour 100g de laine en écheveau
            - récipient de 5 litres
            - bain mordançage / teinture = il faut compter 3 litres

Remarque : les proportions de matière colorante sont calculées en fonction du poid de la matière (sèche) à teindre; les proportions du mordant sont calculées en fonction du volume de bain !
 
Pour toutes les opérations, utiliser des récipients émaillés ou en acier inox : jamais d’aluminium ! Des seaux en plastique pour réserver les jus conviennent, mais attention : ça peu tacher !
 
La matière colorante (plantes/feuilles/racines) doit être réduite en petits morceaux avant extraction : cela augmente le pouvoir colorant du bain.
 
A : Méthode « classique » à deux extractions
            - faire bouillir la matière colorante dans un volume d’eau correspondant à un peu plus de la moitié du bain final
            - filtrer, réserver le jus, récupérer la matière colorante
            - répéter l’opération avec une nouvelle eau
            - rassembler les jus = bain de teinture prêt à l’emploi
 
B : Méthode « à la japonaise »
            Suite à l’extraction classique,
            - récupérer les résidus de matière colorante
            - refaire bouillir dans de l’eau additionnée de Carbonate de Potasse (1c café / litre)
            - filtrer, réserver le jus
            - répéter l’opération avec une nouvelle eau + CdeP
            - rassembler les jus + les résidus
            - laisser macérer le tout durant une nuit
            - filtrer à nouveau
            - neutraliser le bain : ajouter la même quantité d’Acide Citrique que de CdeP = Ph7
            - le bain de teinture est prêt à l’emploi.


V