La chimie des plantes : les tanins

Publié le par V

Les plantes à tanin : présentation
 
On appelle tanins des substances d’origine végétales, astringentes au goût et au toucher, donnant en présence de sels de fer une coloration brun-vert ou brun-bleu. Leur utilisation pour le tannage des peaux et la teinture remonte jusqu’à la préhistoire.
 
Les tanins sont répandus dans tout le règne végétal et l’on en trouve des quantités importantes chez les arbres en général, dans les rosacées, les éricacées, les sterculiacées (cacao, cola,…), les légumineuses, aussi bien dans les écorces que dans les racines, les feuilles et le fruit.
 
Deux réactions chimiques spécifiques des tanins donnent leur importance en teinture : la première donne des gris et des noirs en présence de sels de fer. La deuxième permet d’obtenir des rouges-bruns, dues à un processus d’oxydation dans un bain faiblement basique : ce sont ces colorants qui donnent au thé et aux cachous, entre autres, leur teinte caractéristique.
 
Toutes les teintures aux tanins ont un point commun : leur grande solidité au lavage et à la lumière.
 
Quelques plantes à tanins : le chêne, le châtaigner, l’aulne, le sumac, le pistachier, le gambier, le grenadier, …

Fr--ne.JPG
Chataigner.JPG
Chene.JPG

 

Pour voir la teintue aux feuilles de châtaigners:  http://plantes-couleurs.over-blog.net/article-13344800.html

 

Publié dans TEINTURE - DYEING